fleur de vie de la famillepangaia love abundanciaVivre Naturellement et Paisiblement


Collection Art de Vivre


Vivre Naturellement et Paisiblement
la JEUNESSE


L'art d'élever les Hommes



  p r é s e n t a t i o n   d é t a i l l é e   d u   L I V R E


L'Art d'élever les Hommes

L'Art d'élever les Hommes

Le guide essence - ciel pour aider les jeunes à trouver LEUR voie





Préambule et Introduction *


citationintroduction














Sommaire du livre *



sommaire 1sommaire 2sommaire 3

* la pagination correspond au livre numérique


Pourquoi un livre sur l'éducation?

Voilà vingt ans que ma femme et moi-même vivons avec de jeunes enfants, de leur naissance jusqu'à l'âge où ils se sentent capables de quitter le foyer familial, pour commencer à se frayer LEUR propre chemin au sein de la société.

Toutes ces années, nous les avons consacrées à observer leur éveil progressif, à s'émerveiller avec eux de leurs découvertes, à regarder à leur demande les prouesses réalisées avec leur corps, à répondre à leurs questions, à gérer les conflits, à les accompagner bientôt sur leur chemin particulier d'accomplissement personnel.

Durant tout ce temps, nous nous sommes efforcés de les éduquer à notre manière, selon ce qui nous semble bon, comme tous parents s'efforcent de le faire pour leurs propres enfants.

Le résultat de ce mode d'éducation particulier, nous le voyons à peine émerger avec nos deux premiers enfants devenus majeurs.

Notre second garçon, devenu pilote d'avion à 17 ans, en parle avec ses mots à sa sœur cadette retournée en France pour son éducation académique. Je crois qu'il en résume l'essentiel (entre crochets quelques précisions rajoutées pour rendre le témoignage plus compréhensible) :Denis aux commandes de l'avion

« Toi, moi et nos frangins recevons une éducation unique. Nous sommes principalement “auto-éduqués”. On apprend beaucoup par nos propres envies et initiatives. On suit notre rythme et nos curiosités. Je pense que l'auto-éducation qui règne dans notre famille aide à l'éveil des jeunes. Regarde, on nous as donné à un jeune âge (3-10 ans) un milieu propice pour apprendre et découvrir le monde qui nous entoure. C'était un milieu sans tous les interdits et restrictions que la société doit soumettre aux enfants aujourd'hui.

Papa et maman nous ont donné une chance: celle de prendre très tôt notre vie en main. Ils ne nous ont jamais obligés de le faire. C'était notre choix de quitter la maison. Et on ne l'a pas fait parce qu'il manquait de la nourriture ou de l'affection. Il existe des jeunes de 20 ans qui n'arrivent pas à quitter leur famille. Ils ne sont pas prêts psychologiquement. Nous, nous avions reçu une indépendance psychologique précoce.

Moi j'ai quitté la maison parce que à l'adolescence on cherche les relations humaines, les copains et copines.

Beaucoup de personnes prennent leur vie en mains bien plus tard dans la vie. On dépend jamais toute la vie des parents. Certes, ils ont maintenant pas d'argent à notre disposition et ils nous ont à la maison que jusqu'au début de l'adolescence, mais, cela a peut-être aussi ses avantages. Nos parents sont toujours prêts à écouter nos incertitudes et à nous donner des conseils.

Denis au refuge d'animauxLe partage de famille [j'en parle sous le terme de co-éducation] est aussi un thème de grands débats.

Regarde, je pense que le partage de famille est gagnant-gagnant. Moi je vis au Refuge [d'animaux]. Certes je suis maintenu par Manu qui n'est pas ma maman et qui ne reçoit pas de quoi me prendre en charge. Mais je prends ma part en participant aux services quotidiens (réparations, achats, ballades à cheval, etc). C'est similaire pour Sylvain: on le loge et on le nourrit en échange de l'aide qu'il donne au quotidien. En plus il apprend beaucoup parce que c'est un milieu intéressant pour lui [une famille d'éleveurs de bovins qui fait la traite et fabrique du fromage]. Même histoire pour Samuel.

Benoît [l'aîné, guide touristique trilingue depuis ses 14 ans], il a choisi de ne pas aller à l'école. Il trouve le rythme trop lent. Certes il aura peut-être jamais un diplôme européen, mais il peut aussi jouer avec l'expérience [professionnelle qu'il a déjà] et l'auto-éducation pour prouver ses talents. Tout cela dépend de lui.

denis à l'atelier

Moi j'ai eu de la chance, on ne peut pas le nier : Mais c'est quand même pas tout tomber du ciel(comme au fils d'un millionnaire par exemple). J'ai dû démontrer certains acquis et attitudes, lesquelles sont le fruit de ma passion. Et ma passion est le fruit de l'éducation de papa et maman. Voler au-dessus de Samaipata était un vieux rêve de Reinhold [le propriétaire de l'avion, un canadien d'origine allemande, âgé de 70 ans passés]. Je l'ai aidé à réaliser son rêve. En fait je l'ai réalisé avec lui et j'ai réalisé ainsi mon rêve d'être pilote. Comme je te disais antérieurement, c'est gagnant-gagnant. Reinhold a désormais décidé de m'aider, car il croit en mon futur. De plus il est éducateur, donc il aime voir les gens avancer dans la vie. Comme dit papa: c’est basé sur le cœur. Ni Manu, ni Alex [l'ingénieur aéronautique qui a supervisé le travail de montage de l'avion réalisé par Denis], ni Reinhold sont obligés de m'aider. Ils sont contents de le faire, participant ainsi à la création de mon avenir.

J'espère que ce sera le même cas pour tous mes frangins. Ils trouveront comment avancer dan la vie. Tout le monde peut avoir l'opportunité de faire quelque chose de bien dans la vie. Ça dépend de leur attitude et de ce qu'ils se disposent à faire. »


Ma femme et moi avons commencé à partager notre expérience de parents avec la sortie d'une vidéo sur la naissance naturelle parue en 2010.

Prenant de plus en plus conscience de la pertinence de notre approche éducative, nous avons décidé de publier régulièrement des ouvrages, livres et vidéos, portant sur les différentes phases de la vie.

Mais ce travail de capitalisation et restitution de l'expérience acquise demande un investissement important difficile à engager sans encouragement de la part d'un public désireux de nous voir et de nous lire.

Aussi ai-je décider de rassembler dans un seul ouvrage condensé, cet ouvrage, l'essence de ce que nous avons compris et appliqué en matière d'éducation, afin d'évaluer l'intérêt que notre démarche éducative peut susciter et la pertinence de nous consacrer à l'auto-édition d'ouvrages afin d'en partager les différents aspects.


À qui est destiné cet ouvrage ?

Ce livre est avant tout destiné à tous les parents ou futurs parents qui portent le souci de comprendre leurs enfants et de leur offrir une éducation conforme à LEUR nature.

D'un accès facile, il peut être également lu par tous les jeunes qui veulent mieux comprendre ce qu'ils vivent du point de vue du déploiement nature de leurs facultés, quel que soit leur âge, de l'enfant au jeune adulte, en passant par l'adolescent.

Il peut également intéresser les pédagogues, les enseignants, les chercheurs, ainsi que tous les acteurs de l'éducation informelle.






home
Vivre naturellement et paisiblement la jeunesse
suite