fleur de vie de la famillepangaia love abundanciaVivre Naturellement et Paisiblement
Collection Art de Vivre

Vivre naturellement et paisiblement
LA NAISSANCE


Q u e s t i o n s    f r é q u e n t e s


Pourquoi un accouchement à domicile (AAD) ?

LIBERTÉ


Accoucher à la maison, c'est se donner la liberté de vivre la naissance d'un enfant dans un environnement chaleureux et familier, propice à l'aboutissement d'un projet de naissance respectée.


Claire : "18 heures, nous avons rendez-vous avec la gynécologue pour la visite du neuvième mois de grossesse de notre premier enfant. Je sens que l'enfant pourrait venir bientôt, mais la gynécologue est formelle : "l'enfant viendra à son terme dans deux semaines, en tous les cas pas avant cinq jours, car le col est dur et bien fermé. Vous pourriez avoir du pré-travail d'ici là. Vous saurez quand partir à la clinique, car les contractions font tellement mal dans le ventre. L'enfant devrait passer comme une lettre à la poste!.

Nous rentrons chez nous et dînons avec une amie venue dormir dans notre studio pour la semaine. Vers 23 heures, nous partons nous coucher, mais je n'arrive pas à m'endormir, car j'ai des douleurs dans le dos, sans doute du "pré-travail". Christophe me masse dans le calme et l'obscurité, afin de ne pas réveiller notre amie. Vers 6 heures, je me précipite vers la salle de bains. Cela réveille notre amie. Christophe téléphone à la gynécologue pour expliquer ce qui se passe et avoir son avis : "Vous pouvez toujours aller à la clinique pour vous rassurer, mais ils risquent de vous renvoyer chez vous." Nous hésitons à partir, mais notre amie insiste : il faut partir immédiatement. Je ne peux plus marcher, on voit déjà les cheveux de l'enfant. Christophe et notre amie me portent jusqu'à la voiture. Je me mets debout sur la banquette arrière, notre amie à mes côtés. Dix minutes après le départ, l'enfant arrive d'un seul coup, sans douleur, sans cri, sans pleur. Je dis : "mon bébé tu es là!" Je le prends contre moi, l'enveloppe dans ma robe de chambre. On n'entends que le bruit du moteur. Le bébé ouvre les yeux et regarde d'un air sérieux partout autour de lui."

Dix minutes plus tard, nous arrivons à la clinique. L'accouchement sera facturé 300 euros à la Sécurité Sociale et au total, ce seront 2000 euros pour les frais de séjour de cinq jours.


pourquoi un accouchement à domicile ?

janvier 1996 - à la clinique après la naissance de notre premier enfant


Quelques semaines après la naissance, nous découvrons le livre "Pour une naissance sans violence" de Frédérick Leboyer. Nous décidons que désormais, si nous avons d'autres enfants, nous les accueillerons à la maison, sans violence. Pour la naissance de nos prochains enfants, il n'y aura plus jamais de gynécologue, ni de frais pour la Sécurité Sociale."


Christophe : "1997, nous sommes en Afrique, au Cameroun. Claire approche du terme de la grossesse de notre deuxième enfant. Nous avons le projet de vivre la naissance à la maison. Je cherche une sage-femme pour venir nous assister, mais celles-ci n'exercent que dans les dispensaires. Je me retourne alors vers les accoucheurs traditionnels. L'un d'entre eux accepte de venir chez nous pour la naissance, avec une voisine pour la traduction, car il ne parle pas le français. Sa présence est discrète. Pendant plusieurs heures, il nous dit que "l'enfant attend son heure..." . Il n'intervient que tardivement pour aider Claire, épuisée par 12 heures de contractions, à se redresser et à modifier l'angle de son bassin, afin de favoriser le passage de l'enfant. L'enfant paraît, il dort profondément. Il a l'air très doux et très gentil. Il s'éveille paisiblement et les premiers mois de sa vie sont vraiment tranquilles, avec ce nouveau-né rassuré qui dort et tête dans la chambre même où il est né.


Pour la naissance de ce deuxième enfant, nous éprouvons la satisfaction d'avoir pu offrir à notre bébé une naissance naturelle et paisible, sans violence : lumière tamisée, atmosphère calme, cordon coupé tardivement, bébé maintenu contre la peau de sa mère, bain chaud donné par le père."


Naître chez soi est un cadeau offert à l'enfant. Accoucher à domicile, c'est rester libre et maître des circonstances choisies, afin de vivre à sa manière cet évènement merveilleux.




home
Vivre naturellement et paisiblement la naissance
suite